top of page

RITUEL DE GUÉRISON


Il est indispensable d'obtenir l'accord de la personne concernée au préalable (ou du parent si il s'agit d'un enfant).


Moment préférable : Pleine LUNE ou Lune croissante, de préférence un samedi


Matériel nécessaire :

- de l'encens d'oliban,

- une coupe d'eau consacrée,

- une soucoupe de gros sel,

- des écorces de citron séchées,

- des feuilles de Laurier séchées,

- des charbons pour encens,

- 1 bougie blanche,

- 7 bougies vertes,

- des allumettes,

- une cordelette de 20 cm environ,

- une photo de la personne (à défaut une feuille avec ses nom, prénom et date de naissance).


Placez la photo (ou la feuille) au centre de votre autel et entourez la des 7 bougies.

Placez votre bougie blanche sur le côté gauche de la photo, ainsi que l'encens.

Placez la coupe d'Eau consacrée et la soucoupe contenant le sel sur la droite de la photo.

Connectez vous à votre cause puis allumez la bougie blanche tout en disant d'une voix forte et sûre : QUE LA LUMIÈRE SOIT EN CE LIEU !


Par cet acte, vous manifestez votre volonté d'établir un pont entre le plan de la lumière et le plan de la matière, et, en allumant une bougie, vous donnez le support nécessaire aux aides requises pour se connecter à vous.


Allumez à présent les bougies vertes et l'encens. Dans un bol métallique, brûlez les feuilles de lauriers ainsi que les écorces de citron sur du charbon ardent et dites :


Grande Déesse, Grand Dieu,

Archange Raphael

Aujourd'hui, je fais appel à votre bienveillance

Afin que ces 7 bougies vertes de l'espoir et du combat,

Que cet encens d'oliban et ces plantes apaisent les souffrances

de (nom de la personne) qui, sans votre aide s'affaiblira.


Faites un nœud à la cordelette et dites :

Ce nœud symbolise la douleur qu'il / qu'elle ressent,

Et le/la tourmente jour et nuit

Qui le/la blesse toujours plus et tant

Qui chaque jour un peu plus l'amoindrit.


A l'aide de vos doigts prenez un peu d'eau dans votre coupe, faites la tomber sur le nœud et dites :

O précieux élément Eau, grand purificateur,

dans tes tourbillons emporte ce mal maudit.


Passez le nœud au-dessus de la flamme de la bougie blanche pour le roussir superficiellement et dites :

O précieux élément Feu, puissant destructeur

brûle à jamais ce qui intérieurement, le/la détruit.


Passez le nœud dans la fumée de l'encens d'oliban et dites :

O précieux élément Air, éternel voyageur

emporte au loin ce mal qui l'affaiblit.


Prenez un peu de sel et frottez en le nœud en disant :

O précieux élément Terre, toi qui régis la profondeur

enfouis sa douleur au fin fond de tes entrailles

et insuffle lui de ton énergie.


Prenez un peu d'Eau du bout de vos doigts et faites la tomber sur l'encens pour l'éteindre.

Mouchez les bougies en commençant par les vertes (de la dernière allumée à la première) avec l'éteignoir ou avec une cuillère (ne soufflez pas !).

Prenez votre cordelette et allez l'enterrer (à l'extérieur si cela est possible ou dans un pot contenant de la terre) tout en disant :


Je t'enterre à jamais, ô nœud de la douleur

Que la Terre Mère te fasse taire à jamais !

Que plus jamais (nom de la personne) n'en pleure

Qu'ainsi soit fait


Remerciez et libérez les aides sollicitées.

Il faudra de la patience. Même si les résultats ne sont pas visibles, il sera inutile de refaire le même rituel pour une même cause.

Votre demande a été entendue. Les choses seront comme elles doivent être.








424 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page